Mise en garde contre les fraudes sentimentales et de cryptomonnaies

Type : Communiqué >
Généralités

Personne(s)-ressource(s)

Ottawa (Ontario), Le 28 mai 2024. - Le Centre antifraude du Canada (CAFC) et l’Organisme canadien de réglementation des investissements (OCRI) sensibilisent la population canadienne à la menace croissante liée aux fraudes sophistiquées, notamment celles où les fraudeurs communiquent en ligne sur une longue période avec les victimes et finissent par les convaincre d’investir dans des placements frauduleux de cryptomonnaies.

Ces fraudes élaborées font appel à des tactiques de manipulation sociale et financière pour exploiter l’intérêt et le manque de connaissance du public à l’égard des cryptoactifs. Les victimes sont amenées à transférer des sommes d’argent de plus en plus importantes.

Les offres frauduleuses de placement typiques promettent des gains rapides et des rendements supérieurs à la normale, mais souvent, les investisseurs perdent la majeure partie, voire la totalité, de leur argent. 

Le CAFC observe une hausse des fraudes sentimentales et d’investissement, une méthode parfois désignée par le terme anglais pig butchering (la boucherie). Les fraudeurs entrent en contact avec une victime par l’intermédiaire d’une application de rencontre ou des médias sociaux et bâtissent une relation avec elle pour gagner sa confiance. Une fois la confiance établie, ils disent faire des placements fructueux en cryptomonnaies et pouvoir aider la victime à devenir riche. Ils se servent de fausses plateformes de négociation en ligne et convainquent la victime de virer des fonds ou de la cryptomonnaie dans leur compte, et il est souvent impossible pour la victime de retirer son argent.

Les fraudeurs pourraient tenter de se lier d’amitié avec la victime ou de nouer une relation amoureuse en ligne, ou se font passer pour des conseillers en investissement légitimes. Après un certain temps, ils proposent à la victime d’investir dans une offre, souvent liée à des cryptoactifs, et une fois qu’un montant important d’argent ou de cryptoactifs est envoyé, ils cessent tout contact avec elle.

Dans certains cas, lorsque la victime demande à être remboursée, les fraudeurs acceptent, mais exigent des fonds supplémentaires pour payer de prétendus frais et taxes avant de disparaître. De nouvelles entités pourraient aussi contacter la victime pour lui proposer de l’aider à récupérer ses fonds moyennant une commission, ce qui constitue une autre forme de fraude.

Attention aux indices suivants :

  • Messages non sollicités provenant d’inconnus dans des médias sociaux, des applications ou sites Web de rencontres et des messages textes qui mènent à des échanges sur une longue période, souvent transférés à des applications de messagerie privée.
  • Mention d’argent facilement gagné sur le marché des cryptomonnaies, souvent sur la base d’informations exclusives ou par l’intermédiaire de « négociants professionnels ».
  • Incitation à visiter des sites Web liés aux cryptomonnaies qui peuvent sembler légitimes et qui utilisent des termes comme « blocs d’investissements » et « taux de rendement garantis ».
  • Documents financiers montrant un certain rendement ou retrait autorisé d’une petite somme visant à créer un faux sentiment de légitimité.

Comment la population canadienne peut-elle se protéger?

  • Méfiez-vous des messages non sollicités dans des médias sociaux ou des messages textes envoyés à un « mauvais numéro », surtout si l’expéditeur cherche à nouer un lien avec vous.
  • Évitez d’investir en vous basant uniquement sur les conseils d’une personne rencontrée en ligne. Consultez un professionnel agréé du milieu financier, si nécessaire.
  • Usez de prudence si une personne rencontrée en ligne vous propose d’investir dans des cryptomonnaies ou de transférer des fonds à une certaine plateforme.
  • Méfiez-vous des promesses de rendement élevé, rapide et peu risqué.
  • Signalez tout ce qui semble être une offre frauduleuse de placement à l’OCRI, au CAFC et à la police locale.
  • Renseignez-vous sur les fraudes sentimentales et d’investissement et faites preuve de prudence pour éviter d’en être victime. Visitez les sites Web du CAFC et de l’OCRI régulièrement afin d’obtenir plus de conseils et d’informations.

Si vous pensez avoir été victime d’une telle fraude, communiquez immédiatement votre banque, la police locale, la commission des valeurs mobilières de votre province ou territoire et le CAFC.

Faits en bref

  • Les offres frauduleuses de placement ont entraîné des pertes de 309,4 millions de dollars en 2023, ce qui en fait la catégorie de pertes signalées au CAFC la plus importante en 2023.
  • Les pertes totales liées aux médias sociaux signalées au CAFC en 2023 s’élèvent à 172 millions de dollars.
  • Les auteurs de fraudes sentimentales et d’investissement font souvent partie d’organisations criminelles opérant à l’étranger et ont causé des pertes individuelles importantes, parfois supérieures à un million de dollars.
  • Le CAFC est le dépôt central de données, de renseignements et de documentation sur la fraude au Canada.
  • Le CAFC fournit de l’information à jour, exacte et utile pour aider les particuliers, les entreprises, les organismes d’application de la loi et les gouvernements.
  • L’OCRI est l’organisme d’autoréglementation pancanadien qui surveille l’ensemble des courtiers en placement et des courtiers en épargne collective et toutes les opérations que ces courtiers effectuent sur les marchés des titres de capitaux propres et des titres de créance au Canada.
  • Il s’emploie à protéger les investisseurs, à assurer une réglementation efficace et uniforme et à renforcer la confiance de la population canadienne dans la réglementation financière et les personnes qui s’occupent de leurs placements.
  • Le Bureau des investisseurs de l’OCRI publie de l’information destinée à aider les investisseurs à assurer la sécurité de leurs placements sur sa page intitulée Éviter les fraudes et protéger ses placements.

Liens

Pour plus d’information

Centre antifraude du Canada 
705-499-4572 
[email protected]

Joanna Nicholson 
Gestionnaire, communications corporatives et affaires publiques 
Organisme canadien de réglementation des investissements 
416-943-4640 
[email protected]

Type : Communiqué >
Généralités

Personne(s)-ressource(s)

Aller à la page sommaire de cette procédure disciplinaire :